Festival Cinéma du Monde de Sherbrooke 2019

Il y a 6 mois par Garance Chagnon-Grégoire

Le Pied marin Production s’est donné comme mission, dans la mesure du possible, d’accompagner ses films en festivals. C’est ainsi que par un samedi ensoleillé, Joëlle et moi avons pris la route pour découvrir la 6e édition du Festival cinéma du monde de Sherbrooke (FCMS) qui se déroulait du 4 au 11 avril 2019.

« Le Festival cinéma du monde de Sherbrooke (FCMS) invite les festivaliers à vivre le cinéma autrement, à découvrir le monde à travers le regard de créateurs d’ici et d’ailleurs et à s’ouvrir sur la diversité du septième art. »

Nous avions l’honneur d’avoir deux courts-métrages dans la programmation : Les Abeilles Domestiques et Gloria.

(Crédit photo : Garance Chagnon-Grégoire)

À la découverte de Sherbrooke!

Mon expérience sherbrookoise se résumait à une visite éclair, il y a de ça quelques années. C’est pour vous dire à quel point je ne connaissais pas grand-chose de la région!

J’ai eu la chance de découvrir La Maison du cinéma où était projetée la grande majorité des films du festival. La particularité et la force du FCMS sont vraiment l’accent mis sur le volet international. Avec ses nombreuses salles, le cinéma présentait une programmation très diversifiée. J’étais agréablement surprise de constater que pour plusieurs séances de longues lignes d’attente se formaient! On peut dire, sans l’ombre d’un doute, que l’intérêt du public était bel et bien présent.

Nous avons vu, entre autres, le documentaire Zachary Richard, toujours batailleur sur la thématique de la résilience du peuple acadien. Un sujet qui nous touche en tant que boîte de production originaire des Îles-de-la-Madeleine. C’était aussi un beau clin d’œil à Zachary Richard et à son apparition éclair dans notre film Les Bollés (les vrais savent!).

Petit bémol, j’étais un peu déçue qu’on ait pas l’occasion de participer à une soirée réseautage. Je trouve toujours intéressant de rencontrer et d’échanger avec les autres cinéastes et festivaliers. Nous étions arrivées la veille de notre projection et nous avions notre samedi soir de libre.

Qu’à cela ne tienne, nous avons fait nos propres plans et avons visité la fameuse microbrasserie Le Siboire ! Nous nous sommes délectés d’une ingénieuse et d’une triple d’automne, dans ce bar animé par des étudiants du coin.

Malheureusement, le temps nous a manqué et nous aurions aimé en voir encore plus ! Le festival se tenait sur une semaine et nous avions moins de deux jours sur place.

Projection de Gloria

Le FCMS propose une programmation de courts-métrages limitée alors on était contentes de faire partie de ce petit lot de films projetés sur grand écran.

C’est donc à la soirée Courts d’ici que fut présenté Gloria, devant une salle comble ! Suite à la projection, les réalisateurs ont été invités à se joindre à l’habituel et sympathique question-réponse. En plus de parler de leur film, ils se sont notamment exprimés sur la place du court-métrage au cinéma. Ils nous ont partagé leur vision sur ce médium artistique qui, selon eux, devrait exister en lui-même et non uniquement comme un tremplin vers le long-métrage. Assez intéressant!

Un séjour assez court pour nous à la Reine des Cantons-de-l’Est, mais fort bien rempli!

Crédit photo couverture : Joëlle Arseneau